Go to ccig.ch
Menu

Imposition de l’outil de travail : un bol d’air pour les entrepreneurs

CCIG
Published on 29/01/2024
Press release

 

La Fédération des Entreprises Romande Genève (FER Genève) et la Chambre de commerce d’industrie et des services de Genève (CCIG), saluent le vote par le Grand Conseil du projet de loi du Conseil d’Etat visant à alléger l’imposition de l’outil de travail.


Ce projet constitue une avancée majeure pour les entrepreneurs et en particulier pour ceux à la tête des petites structures. En comparaison intercantonale, l’imposition de ces derniers est particulièrement lourde à Genève.


Lors des travaux en commission, ce projet a été voté sans aucune opposition et a été soutenu par l’ensemble des milieux économiques dont la FER Genève et la CCIG mais aussi par les acteurs de l’économie sociale et solidaire. Selon Vincent Subilia, directeur général de la CCIG, «ce large consensus a montré et légitimé la nécessité de cet allègement. Le vote de ce projet par le Grand Conseil constitue un bol d’air pour les entrepreneurs».


Pour Philippe Fleury, directeur général de la FER Genève, «il faut saluer le travail de l’Etat et de la commission fiscale pour arriver à un résultat qui met fin à une situation fiscale lourde pour les entrepreneurs genevois. Ce texte vise prioritairement les propriétaires de PME qui font l’essentiel de notre tissu économique». En effet, seules les personnes détenant au moins 10% des parts d’une entreprise et travaillant en son sein bénéficieront de ces nouvelles dispositions. Ce sont donc bien les patrons de PME qui sont ciblés par ces mesures.

0 comment