Menu

Un dialogue constructif entre les milieux économiques et politiques

Nathalie Hardyn
Published on 13/02/2023
Views

Fidèle à l’esprit de ses fondateurs, la CCIG s’emploie depuis sa création en 1865 à assurer la défense et la promotion des entreprises genevoises. Indépendance vis-à-vis de l’Etat, défense de l’économie privée sous les auspices de la liberté du commerce et de l’industrie, liberté des échanges internationaux, fédéralisme et finances publiques saines : ces valeurs président toujours aux positions prises par la CCIG.

A deux mois des élections cantonales, la future composition du Grand Conseil et du Conseil d’Etat est bien difficile à pronostiquer tant le nombre de candidats et de partis ou mouvements est grand. Cependant, quel que soit le résultat qui sortira des urnes, seul un dialogue constructif entre les entrepreneurs et les élus politiques permettra de façonner un canton prospère et accueillant.

Le nom de Genève est réputé dans le monde entier, grâce à sa vocation internationale, sa place financière et de négoce, son industrie de pointe et sa tradition multiculturelle. Mais pour les hommes et les femmes qui vivent, entreprennent et travaillent dans la plus petite des métropoles internationales, le quotidien n’est pas toujours rose, entre une fiscalité trop lourde, des logements trop rares, des embouteillages quasi permanents, une bureaucratie d’un autre âge.

La défense des conditions cadre, vivement attaquées ces dernières années, est un objectif que doivent partager nos élus cantonaux, car une économie saine engendre emplois, recettes fiscales et bonnes prestations sociales.

Forte de ses près de 2500 Membres, représentant plus de 120 000 emplois, la CCIG, dans le droit fil de sa riche histoire, se veut une force de proposition pour les cinq années à venir. À cette fin, elle présente dans cette édition du CCIGinfo 34 propositions qui lui paraissent indispensables pour faciliter la vie de l’entrepreneur, favoriser une croissance économique qualitative et responsable et restaurer une qualité de vie qui profitera à l’ensemble de la population genevoise.

0 comment


Comments are moderated