Menu

La Francophonie met le cap sur le Vietnam

Vincent Subilia
Published on 19/04/2022
News

Première mission économique menée par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), une délégation composée de 80 entrepreneurs et représentants d’institutions économiques issus de 25 pays s’est rendue au Vietnam en mars dernier. La CCIG était partenaire de cette délégation conduite par la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo (a. ministre des Affaires étrangères du Rwanda), et accompagnée par l’ambassadeur Henri Monceau (directeur de la Francophonie économique et numérique, précédemment en poste à Genève, où l’organisation dispose d’un important bureau auprès des Nations unies) et de Jacques Lauer (conseiller suisse auprès de l’OIF).

Cette mission avait pour objectif de développer les liens commerciaux entre le bassin linguistique que représentent les 300 millions de locuteurs réunis au sein de l’OIF et ce nouveau « tigre » asiatique. Elle s’est articulée entre Ho Chi Minh (souvent connue sous le nom de Saïgon), poumon économique du Vietnam fort de 13 millions d’habitants, et Hanoï, capitale du pays, qui y concentre ses ministères. Articulée entre forums économiques (présidés par le ministre des affaires étrangères et la Chambre de commerce vietnamiens), réunions « B2B » et visites d’entreprises, cette très instructive délégation a permis aux participants – dont faisait partie Vincent Subilia, directeur général de la CCIG – de s’imprégner des réalités économiques de ce marché de premier plan, avec lequel la Suisse mène des négociations en vue d’un accord de libre-échange. Un tel accord (à l’instar de l’Union européenne qui dispose d’un tel cadre conventionnel) permettrait d’intensifier les échanges entre le Vietnam et la Suisse.

La Suisse est par ailleurs très bien représentée dans le pays, avec un consul général à Saigon et un ambassadeur à Hanoï, qui ont généreusement accueilli les représentants suisses de la délégation.

Ce déplacement de grande ampleur fut également l’occasion de riches échanges entre les membres de la délégation, y compris avec les pays africains largement représentés. Ces derniers représentent autant de leviers de croissance – souvent méconnus – pour une économie telle que celle de la Suisse, qui se nourrit de son ouverture au monde; c’est ainsi que le ministre du commerce du Gabon a pris part à la délégation, avant d’accueillir en juillet la seconde mission de la Francophonie, qui se rendra également au Rwanda.

Alors qu’elle a soufflé ses 50 bougies en 2020 et que le 20 mars, début de la délégation, correspondait précisément à la journée de la Francophonie, l’OIF – dont la Suisse est le troisième contributeur –  a témoigné de sa vitalité et de sa pertinence au gré de cette délégation, qui s’est poursuivie au Cambodge. Elle a ainsi incarné, au bénéfice des 88 Etats qu’elle regroupe, l’objectif de coopération économique au service du développement durable.

vietnam%20ok

De g. à dr. : Vincent Subilia, directeur général de la CCIG, Ivo Sieber, ambassadeur de Suisse au Vietnam, et Jacques Lauer, conseiller suisse auprès de l'OIF.

Fort de 100 millions d’habitants, le Vietnam a connu une croissance sans précédent durant les 20 dernières années; frappé de plein fouet par la crise pandémique, ce marché - dont 98% des habitants sont désormais pleinement vaccinés - entend poursuivre sur la voie d’un développement économique marqué du sceau de la durabilité et fondé non seulement sur la production manufacturière, mais également sur son expertise dans le domaine technologique, comme en matière d’exportation de produits agricoles (notamment le riz ou le café, dont il est le deuxième exportateur mondial), sans même évoquer le secteur touristique sévèrement affecté par les restrictions imputables au Covid.

0 comment


Comments are moderated