Go to ccig.ch
  ou Login MyCCI
X
Menu

L'Albanie, sur la voie des réformes

Béatrice Ojeda
Published on 06/09/2021
CCIGInfo Article

En vue de la tenue d’une délégation économique en Albanie cet automne*, la Chambre de commerce Albanie-Suisse (ALSWISS) a organisé avec la CCIG, le 15 juillet dernier, un webinaire consacré à ce marché en transition.

Pour quelles raisons s’intéresser aujourd’hui à ce pays des Balkans, à la fois proche et peu connu ? Des représentants du gouvernement de Tirana, d’importants acteurs privés, un entrepreneur albanais basé à Genève et les responsables d’ALSWISS ont répondu à cette question en présentant les secteurs de développement prioritaires et les nombreuses opportunités d’affaires qu’ils recèlent.

En ouverture, le ministre d’Etat en charge de la protection de l’entrepreneuriat, Eduard Shalsi, sans nier les difficultés auxquelles son pays fait face, a souligné la détermination du gouvernement à s’aligner sur la stratégie de l’Union européenne (UE). Pour rappel, l’Albanie est candidate à l’UE depuis 2014 ; si elle semble se rapprocher peu à peu des critères requis pour toute adhésion, des efforts conséquents restent à fournir dans plusieurs domaines : administration publique, réforme du système judiciaire, lutte contre la corruption et la criminalité organisée, protection des droits humains.

Afin d’assurer le développement économique de son pays, le gouvernement d’Edi Rama se montre désormais soucieux de répondre aux besoins des entrepreneurs (en réduisant les contraintes administratives, notamment), et d’investir non seulement dans les infrastructures mais également dans le capital humain (en misant sur la formation). Eldi Condi, directeur exécutif du secrétariat du comité économique national, a mis en exergue les secteurs d’investissement prioritaires : l’énergie, le tourisme, l’agrotourisme, la production manufacturière, l’agriculture, l’aquaculture et le développement durable. Les investissements étrangers sont fortement encouragés par des mesures telles que des avantages fiscaux, la possibilité de fonder une entreprise détenue en totalité par des ressortissants d’Etats tiers ou encore l’accès sans restriction à tous les secteurs de l’économie.

Développement économique durable, tourisme et formation

Au nom du ministère de l’agriculture et du développement rural, Elisa Teneqeshi a évoqué la stratégie 2021-2027. Celle-ci mise clairement sur le développement durable pour attirer les investissements, créer des emplois et faire évoluer l’agro-industrie, avec une attention particulière portée sur l’industrie forestière, la digitalisation et la modernisation des techniques agricoles.

Représentant le groupe Barleti, Esmeralda Hasani, directrice de l’Adriapol Institute for Smart and Creative Development, et Madlina Puka, directrice du Barleti Institute for Research and Development, ont souligné le besoin de formations de haut niveau dans les métiers du tourisme, une tâche à laquelle leurs institutions se sont attelées dans un esprit d’innovation.

Des exemples concrets

Parmi les études de cas, deux représentants du groupe d’investissement privé Balfin, Brenton Kotorri et Ermal Demaj, ont présenté le projet Green Coast Resort and Residences, qui propose à la vente des résidences sur la riviera albanaise. Les options comprennent des programmes de location, de partage ou de propriété de vacances. Certaines banques offrent des prêts couvrant jusqu’à 70% du coût de la propriété. 

Enfin, magnifique exemple de réussite entrepreneuriale, Egin Telqiu, responsable Organisation chez Indosuez Wealth Management, a présenté les sociétés Bregu Lofatave et Arbëri Winery, qui figurent parmi les meilleurs producteurs d’huile d’olive – pour la première – et de vin – pour la seconde – du pays. Des partenariats exclusifs pour toute la Suisse viennent d’être signés avec Manor, qui a manifesté son intérêt pour d’autres produits albanais d’excellence.

En clôture du webinaire, Erenik Yzeiraj, co-fondateur d’ALSWISS, a invité les entrepreneurs intéressés à prendre part à la délégation de cet automne à exprimer leurs attentes. Le programme sera établi en conséquence.

* La délégation économique en Albanie aura lieu du 30 septembre au 2 octobre 2021 (sous réserve de modification). Son programme sera établi en fonction des souhaits des participants ; les entrepreneurs intéressés sont donc invités à se manifester soit directement auprès d’ALSWISS soit auprès de la CCIG d’ici fin août.

0 comment


Comments are moderated