Go to ccig.ch
X
Menu

Visite iranienne réussie pour Ignazio Cassis

Département fédéral des Affaires Etrangères
Published on 03/09/2020
News

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), Ignazio Cassis, a rencontré le président iranien Hassan Rohani et le ministre des affaires étrangères Mohammad Javad Zarif dans le cadre d’une visite officielle. Les discussions ont porté essentiellement sur les mandats suisses de puissance protectrice et sur la stabilité dans la région. La coopération dans les domaines de l’économie, de la science et des droits de l’homme a également été évoquée en marge des festivités du 100e anniversaire des relations diplomatiques. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a souligné la relation de confiance qui unit de longue date la Suisse et l’Iran.

La stabilité régionale au Moyen-Orient est une question de politique étrangère prioritaire pour la Suisse. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a souligné la volonté de la Suisse de continuer à s’engager en faveur d’un dialogue constructif entre les États de la région. Il a également appelé l’Iran à respecter l’accord sur le nucléaire. L’Iran a remercié la Suisse pour son travail dans le cadre de ses mandats de puissance protectrice.

Lors de sa rencontre avec le président iranien Hassan Rohani et le ministre des affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a également évoqué les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la feuille de route bilatérale convenue en 2016. Celle-ci couvre notamment des thèmes économiques et financiers, les droits de l’homme et la coopération dans les domaines de la science, de l’environnement, de la santé, de la propriété intellectuelle et de la sécurité nucléaire.

À titre d’exemple, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a mentionné le Swiss Humanitarian Trade Arrangement. «À travers le mécanisme de paiement pour l’exportation de médicaments et de denrées alimentaires vers l’Iran, la Suisse apporte un soutien non seulement aux entreprises suisses, mais également à la population de ce pays placé sous sanctions américaines».

Dans le cadre de sa visite de travail de trois jours, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a également rendu une visite de courtoisie au président du Parlement iranien Mohammad Bagher Ghalibaf. Le chef du DFAE s’est félicité par ailleurs de la création, à l’occasion du 100e anniversaire des relations diplomatiques, du groupe d’amitié parlementaire Suisse-Iran.


Dans le cadre des festivités entourant le 100e anniversaire de la présence diplomatique de la Suisse en Iran, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a inauguré à Téhéran une exposition sur l’histoire des relations bilatérales. «La Suisse et l’ancien empire perse ont signé dès 1873 leur premier traité d’amitié et de commerce. L’Iran a une grande confiance dans la Suisse, ce qui est bénéfique pour le travail que nous accomplissons dans le cadre des mandats de puissance protectrice», a relevé le conseiller fédéral Ignazio Cassis.

Depuis 1980, la Suisse représente les intérêts des États-Unis en Iran. En 2017, elle a été investie d’un mandat de puissance protectrice pour l’Iran en Arabie saoudite et d’un autre pour l’Arabie saoudite en Iran. Depuis 2019, elle représente également l’Iran au Canada.

0 comment