Go to ccig.ch
X
Menu

Jeune de 155 ans et toujours des défis à relever !

Vincent Subilia
Published on 08/01/2020
Views

2020 marque la poursuite de la montée en puissance de notre institution, qui souffle cette année ses 155 bougies. Consolider, dynamiser, pérenniser en seront les maîtres mots pour gagner en visibilité, crédibilité et légitimité.

Parmi les défis politiques annoncés, la votation du 9 février sur la modification des limites de zones à Cointrin sera une nouvelle opportunité pour Genève de repenser son développement territorial, en tenant compte de la présence d’infrastructures de transport dans la perspective d’une ville durable. En matière d’aménagement urbain, le parking des Clés-de-Rive, et les nouvelles zones piétonnes qui l’accompagnent, fera sans doute l’objet de nombreux débats. Dans un autre registre, la libre circulation des personnes, paramètre essentiel à notre économie, sera soumis au vote le 17 mai : encore un dossier sur lequel la CCIG se mobilisera fortement.

Mais 2020 marque aussi l’entrée en vigueur, au 1er janvier, de la RFFA, réforme de la fiscalité qui donnera un coup de pouce bienvenu aux PME. Elle ne dispensera toutefois pas Genève de garder un œil attentif sur son attractivité, notamment fiscale.

Sur le front des exportations, les perspectives assez optimistes sont de nature rassurante pour les carnets de commande. Dans cet ordre d’idées, la CCIG poursuivra sa série de Market Focus (présentation de marchés), afin de faire connaître à ses Membres des possibilités auxquelles ils n’avaient peut-être pas pensé. C’est d’ailleurs aussi dans ce but que, depuis la fin 2019, ceux-ci disposent d’un accès gratuit aux outils d’analyse de marchés développés par le Centre du commerce international.

Pour ses 155 ans, la CCIG ne manque donc pas de défis à relever. Elle poursuivra avec la fraîcheur de la jeunesse et le sérieux de son héritage son combat en faveur des conditions cadre. Elles seules permettront à toutes ses entreprises membres, quelles que soient leur taille et leur activité, de se concentrer sur leur cœur de métier : créer de la valeur ajoutée pour le canton et ses habitants, tout en contribuant à notre qualité de vie commune.

0 comment


Comments are moderated